Au théâtre: Et pendant ce temps Simone veille !

La Comédie Bastille, à Paris, présente à partir du 18 septembre « Et pendant ce temps Simone veille ! », une très-très-très bonne pièce de théâtre sur l’histoire du féminisme et des droits des femmes en France que nous avons eu l’occasion de voir il y a quelques mois et que l’on vous recommande chaudement.

69-303-large

Alors oui, on sait, théâtre + féminisme + droits des femmes, ça peut être un peu intimidant. Mais ne vous laissez pas rebuter par ces grands mots. L’atout majeur de « Et pendant ce temps Simone veille ! » est qu’on y rit beaucoup, vraiment beaucoup… et pas seulement quand on est une femme militante féministe. Il va falloir nous croire sur parole (ou aller à la Comédie Bastille pour en avoir la preuve), ces messieurs ont ri autant que nous.

En plus de vous faire rire comme des baleines, la pièce est une super introduction pour les novices, et une excellente piqûre de rappel pour les autres, sur l’histoire des mouvements féministes dans l’Hexagone, des premiers combats pour les droits civiques après la Seconde Guerre mondiale aux débats actuels autour de la parité, des salaires, les mutations du couple et de la famille…, en passant par la « révolution sexuelle » dans les années 1960-70  grâce à la légalisation de la pilule et de l’IVG. Elle permet de mesurer le long chemin accompli, tout en rappelant qu’il en reste encore pas mal à faire pour parvenir à une réelle égalité des sexes et qu’il est essentiel de se remobiliser, les jeunes femmes en tête car elles sont les premières concernées, pour y parvenir.

Seul bémol – il en fallait bien un tout de même -, la forte prise de position des auteures et actrices de la pièce contre le port du voile. C’est probablement une des questions qui divisent le plus les féministes. Certaines y voient un instrument d’oppression de la femme qui ne peut être toléré (le port du voile se justifiant historiquement par le fait que la beauté des femmes serait une tentation insurmontable pour les hommes, qu’elles doivent cacher pour se protéger et soustraire ceux-ci à la tentation, soit un argument extrêmement culpabilisant et plutôt injuste). D’autres, comme nous, estiment qu’on ne peut pas – et qu’on ne doit pas – préjuger des raisons pour lesquelles une femme aujourd’hui en France porte le voile et qu’on ne rend service à personne en s’y opposant avec virulence sans dialogue avec les femmes qui ont choisi de le porter, sans leur demander d’abord quelles sont leurs raisons. Mais ceci sera peut-être le sujet d’un autre post…

En attendant, courez voir « Et pendant ce temps Simone veille ! » à la Comédie Bastille à partir du 18 septembre. Toutes les infos et les réservations, par ici.

R. et C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s