Le manifeste des 343 « salauds », insultant pour les femmes mais aussi pour les hommes

Le 7 novembre prochain, le magazine Causeur publiera le manifeste des 343 « salauds » qui revendiquent le « droit à leur pute », comme les 343 « salopes » revendiquaient en 1971 le droit à l’avortement.

Je ne m’étendrai pas sur leur « combat », ça n’est pas le propos. Mon dégoût n’a rien à voir avec le fait que C. et moi sommes abolitionnistes et défendons la pénalisation des clients. Ce qui a fuité du texte choque autant ceux qui souhaitent l’abolition du système prostitueur que ceux qui défendent la réglementation.

Je ne m’étendrai pas sur le manque de respect odieux qu’ils témoignent à l’égard des personnes prostituées, réduites au rang de simple instrument de plaisir. D’autres l’ont déjà très bien fait. Je ne m’étendrai pas non plus sur l’absurdité complète d’oser comparer le droit à l’avortement – à disposer de propre son corps – et le supposé « droit à se payer une pute » – à disposer du corps d’autrui. D’autres l’ont également très bien fait. Cette comparaison dénote bien de l’absence de considération des 343 « salauds » pour les droits des femmes.

En 1971, les 343 « salopes » déclaraient publiquement avoir fait quelque chose d’illégal et risquaient, sinon des ennuis avec la justice, le rejet de leur famille ou mettaient en jeu leur carrière. Que risquent nos « salauds » qui se battent au nom du politiquement incorrect et du plaisir « d’emmerder les féministes », sinon quelques coups de gueule comme le mien ? Ils ont surtout à gagner des tas d’invitation sur des plateaux télé, et m’est avis qu’ils le savent très bien.

Ce que l’on a déjà pu lire de ce texte est profondément sexiste. Insultant pour les femmes évidemment, mais aussi pour les hommes. La vision de « l’hétéro-connard » qu’expose Frédéric Beigbeder dans le premier numéro de son magazine « Lui », le même qui se bat pour son « droit à sa pute », est terriblement réductrice pour vous aussi messieurs. Elle vous enferme dans le cliché éculé de l’homme qui pense d’abord avec son sexe avant de penser avec sa tête.  Je crois que vous aussi méritez un peu plus de considération que cela.

R.

Publicités

Une réflexion sur “Le manifeste des 343 « salauds », insultant pour les femmes mais aussi pour les hommes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s