Quand France Inter découvre la « vérité » sur le féminisme

« Bonjour, nous sommes le 26 août 2013, il est 7h30, vous êtes sur France Inter et les féministes sont d’affreuses harpies qui, à défaut de pouvoir littéralement émasculer les hommes, tentent par tous les moyens de leur subtiliser la place qui leur revient de droit dans la société ».

Non, vous ne rêvez pas, c’est à peu de choses près ce qu’ont entendu les auditeurs de France Inter à leur réveil ce matin. Clara Dupont-Monod recevait Anne-Cécile Mailfert, porte-parole d’Osez le féminisme, pour parler d’une initiative lancée par le collectif féministe afin de faire entrer des femmes au Panthéon, aux côtés de Marie Curie et de Sophie Berthelot (« en sa qualité » d’épouse de Marcellin Berthelot).

Sur près de 7 minutes d’interview (à écouter ici), à peine 3 ont été consacrées à l’initiative. Et je passerais très rapidement sur les commentaires désobligeants de la journaliste du type « qui sont les heureuses élues ? » (là, on parle de femmes qui ont marqué l’Histoire de France  et donc mériteraient d’être reconnues comme telles en rejoignant le Panthéon) et autres « en fait, ce sont celles qui ont reçu le plus de likes » (car pour faire connaître  cette initiative, les internautes étaient appelés à voter sur Facebook pour les femmes françaises les plus marquantes). Si Clara Dupont-Monod voulait décrédibiliser le projet, elle ne pouvait pas faire mieux.

« Ah si, en fait, elle fait mieux ! », me suis-je dit en écoutant la suite de l’interview, qui vire au procès d’intention contre le féminisme.

Pour vous la faire courte, la porte-parole d’Osez le féminisme va devoir répondre, pêle-mêle, à « Osez le féminisme, c’est un féminisme qui est contre les hommes ou tout contre les hommes ? « , à « donc c’est un féminisme qui ne compte pas émasculer les hommes ? » ou encore à  « la parité, ça veut dire que si on doit choisir entre une femme incompétente et un homme compétent, ça sera toujours la femme incompétente, non ? ».

Une série de poncifs auxquels les féministes répondent approximativement depuis… la fin des années 1960. On pourrait penser que Clara Dupont-Monod aurait eu le temps d’enregistrer la réponse avec le temps, mais apparemment non. Alors on le rappelle une dernière fois pour la route :

– les féministes ne détestent pas les hommes,

– elles ne veulent ni les émasculer ni les remplacer mais que les femmes aient mêmes chances et les mêmes opportunités qu’eux,

– la parité ne s’applique qu’à compétence égale, TOUJOURS à compétence égale.

Pardonnez moi l’expression, mais à la fois en tant que journaliste et en tant que féministe, j’ai l’impression qu’on se fout de ma gueule sur ce coup-là.

C’est vrai que c’est tellement plus utile de rabâcher un débat éculé que de s’interroger sur la place donnée aux femmes dans l’Histoire de France telle qu’on l’enseigne aujourd’hui ou de se demander pourquoi les gamins au collège ne connaissent que deux « grandes femmes », Cléopâtre et  Jeanne d’Arc. C’est en tout cas en continuant à poser ce genre de questions idiotes et d’un autre temps qu’on ne fera jamais décoller ni avancer le débat – et la place des femmes dans l’Histoire et dans la société par la même occasion.

Ou alors, peut-être, toute cette interview mal menée n’était que du second degré ? C’est que laisse penser la dernière question (cruciale s’il en est) posée par Clara Dupont-Monod :  « est-ce qu’on peut être féministe et avoir de l’humour ? ». Je croyais en avoir et l’avoir parfois prouvé sur ce blog et, pourtant, je n’ai pas ri une seule seconde…

PS à l’attention de Clara Dupont-Monod : non seulement les féministes peuvent avoir de l’humour, mais elles peuvent aussi ne pas être moches, vieilles, mal baisées ou lesbiennes. Tout ça, c’est juste des clichés colportés pour décrédibiliser le féminisme. Et pas la peine d’appeler l’AFP pour en faire une dépêche, fort heureusement, beaucoup de gens sont déjà au courant.

R.

Publicités

3 réflexions sur “Quand France Inter découvre la « vérité » sur le féminisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s