Sport et sexisme. Saison 412, épisode 1258

La semaine dernière, c’est le monde du football qui tremblait, embarrassé par les propos de Bernard Lacombe qui souhaite renvoyer les amatrices de football à leurs « casseroles ». Au tour maintenant du monde du cyclisme de se sentir mal à l’aise. Le fauteur de trouble s’appelle cette fois Peter Sagan, coureur slovaque de 23 ans. Profitant de sa position privilégiée à la deuxième place d’un podium, le jeune homme n’a rien trouvé de mieux à faire que de pincer allégremment les fesses d’une des hôtesses venues remettre le trophée et embrasser le vainqueur.

sagan
La photo de l’outrage a fait le tour des réseaux sociaux et Sagan en a pris pour son grade. A tel point qu’il a dû s’excuser publiquement sur son compte Twitter, prétextant une « blague ».

tweet-saganTraduction : Mon intention sur le podium aujourd’hui n’était pas de manquer de respect aux femmes. C’était juste une blague, je m’excuse auprès de ceux qui seraient choqués.

Une bonne nouvelle tout de même dans cet océan de sexisme ordinaire : les internautes qui dénoncent le geste et s’inquiètent de ce que la jeune femme n’ait pas tellement apprécié l’attention sont majoritairement des hommes. Ouf ! D’un coup, j’ai moins peur pour mes fesses.

Mais la question est-elle vraiment de savoir si Sagan n’a aucun humour ou s’il est au contraire un génie du politiquement incorrect ? Prenons plutôt le temps de s’interroger sur une tradition que le cyclisme et de trop nombreux autres sports, la Formule 1 en tête, feraient bien de mettre derrière eux, j’ai nommé les hôtesses. Parce qu’après tout, les jolies filles dont le seul rôle est de satisfaire les supposées exigences d’un public bourré de téstostérone, pourquoi on ne leur pincerait pas les fesses ? Entre réduire des jeunes femmes au rang de décoration et les traiter comme des objets, il n’y a qu’un pas, Sagan le prouve.

Enfin, allez dire ça aux organisateurs des courses… Sur Twitter, ceux du Tour des Flandres, sur lequel le cycliste a réalisé son dernier « exploit », étaient les premiers à s’amuser de la blague du « facétieux Sagan ».

R.

Pour un peu de lecture en anglais sur le sujet, c’est par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s