Alors L’Express, tu as peur des femmes?

Quand je suis tombée sur la couverture de L’Express, j’ai juste eu envie de hurler au scandale. Très fort.

Je pensais que la rédaction de le quotidien et son directeur de la rédaction, Christophe Barbier, se seraient calmés sur les couvertures sujettes à polémiques depuis le tollé qu’avait suscité le reportage sur le « vrai » coût de l’immigration, mais il n’en est rien. L’Express persiste et signe avec cette nouvelle Une : « Les femmes : l’arme du sexe ».

une-de-lexpress

Tu ne veux peut-être pas l’entendre, mais j’ai deux trois trucs à te dire L’Express. D’abord, je voudrais te remercier de te cantonner à du journalisme de caniveau et à véhiculer les clichés les plus éculés sur la femme. Ceci dit, tu n’en es pas à ton coup d’essai. J’ai encore en mémoire ton sujet sur François Hollande et « ces femmes qui lui gâchent la vie ». Tu avais tenté de clore la polémique avec un tweet mielleux (et inefficace) envoyé par Christophe Barbier :  « Et finalement, que des femmes donnent du fil à retordre au président, c’est la preuve de leur montée en puissance ».

Ta dernière Une une dit clairement que la femme est un danger. Vénale et manipulatrice, elle arrive à ses fins grâce à l’utilisation diabolique qu’elle fait de son vagin ou de ses seins. Son but : rabaisser les hommes. L’Express, tu dépeins des femmes dangereuses et sans scrupule. Tu parles d’arme et d’amazones. Tu nous promets des explications sur le « grand malaise des hommes ». Tu n’essaierais quand même pas de nous faire le coup de la guerre des sexes ? Tu ne penses pas que c’est un peu daté comme cliché ?

Laisse moi te le dire clairement, tu te plantes complètement. Non, les femmes en général ne se servent pas de leur sexe comme d’une arme. Bien souvent, on leur fait même payer d’être des femmes. Dois-je te rappeler le nombre d’agressions sexuelles ou de viols commis rien qu’en France l’an dernier ? Dois-je te rappeler les inégalités hommes-femmes qui persistent encore dans le monde du travail ? Dois-je te parler de l’excision ? Du taux d’infanticide des petites filles en Inde ? Vraiment, L’Express, tu n’as pas ces chiffres en tête ? Tu ne vois pas cette réalité ?

As-tu vraiment besoin de faire dans la provoc’ gratuite ? Je sais que les temps sont durs pour les médias mais, franchement, tu ne crois pas que tu aurais pu tout aussi bien vendre en consacrant ta Une aux droits des femmes?

L’Express, je ne te dis pas à bientôt. Je t’aurais certainement acheté si ta Une sur la journée de la femme avait eu du sens mais, là, tu me laisses sans voix.

C.

PS: un post sur le même sujet chez Les Martiennes à lire ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s