Oui, les Femen sont utiles au féminisme

Une fois n’est pas coutume, C. et moi ne sommes pas, mais alors pas du tout d’accord sur une question : les Femen sont-elles utiles au féminisme ? Et mon petit doigt me dit que nous ne sommes pas les seules, preuve que le féminisme est loin d’un d’être un mouvement dans lequel tout le monde s’accorde et où le débat n’existe pas.

Le titre de ce post ne laisse pas trop de doutes, je suis de celles et ceux qui défendent les méthodes des Femen. Un point de vue qui n’était déjà pas simple à défendre avant leur action coup de poing à Notre-Dame de Paris, et qui l’est encore moins aujourd’hui. Mon but ici n’est pas de dire si elles ont eu raison ou tort d’aller manifester dans une église (à vrai dire, je ne sais pas encore vraiment ce que j’en pense), mais de vous expliquer pourquoi, selon moi, leur mode d’action, le happening seins nus, est utile au mouvement féministe.

859196_160841460733763_918066198_o

Le message des Femen est on ne peut plus simple. Elles luttent contre le « patriarcat » et tout ce qui conforte la « domination masculine », c’est-à-dire, selon elles, « l’exploitation sexuelle, les institutions religieuses et les dictatures ». Or, aujourd’hui, pour être entendues dans les médias ou le débat politique avec un message pareil, un message par essence féministe, il faut des actions choc, que ce soit le fameux « Osez le clito » d’Osez le féminisme (une campagne de sensibilisation sur le plaisir féminin) ou les actions de La Barbe (un collectif de femmes qui investissent les lieux de pouvoir économique, politique ou intellectuel en portant fausses barbes pour dénoncer la sous-représentation des femmes). Le gentil petit débat bien policé ne fait pas recette, il faut une méthode choc pour attirer l’attention. Les Femen ont trouvé la leur et c’est la plus choc de toutes.

Pour être entendues (ce qui ne signifie pas toujours être écoutées, mais c’est un début), elles ont repris à leur compte l’image de l’amazone. Elles se présentent comme des guerrières aux seins nus. La démarche, indéniablement, leur permet d’obtenir une couverture médiatique rare pour un mouvement féministe, mais surtout elle interroge ceux qui les regardent. Quand les Femen prennent la parole seins nus entourées d’une nuée de caméras, elles nous renvoient à une réalité pas très réjouissante : le corps féminin, nu ou à demi-nu de préférence, est omniprésent dans les médias, les publicités, la musique, le cinéma… C’est trop souvent leur beauté, leur « degré de sexytude » qui donnent aux femmes le droit à l’attention et à la parole. En s’affichant seins nus, les Femen nous rappellent qu’une femme jeune, jolie et nue obtient plus facilement l’attention et la parole qu’une autre et nous interrogent : est-ce vraiment « normal » ?

308021_160308560787053_1038557221_n

Mais les Femen ne se contentent pas seulement de dénoncer ce cliché. Elles portent aussi un message d’espoir à celles qui le subissent. En s’affichant seins nus, leurs revendications inscrites sur le torse, les Femen reprennent le contrôle de leur corps et de son image. Elles disent : dans une société qui valorise surtout votre corps, vous n’êtes pas condamnées à n’être qu’un objet de désir ou de consommation. Ce même corps, vous pouvez en faire un moyen d’expression, de revendication, d’affirmation sociale et politique.

Cette démarche est indéniablement utile au féminisme. Elle permet aux femmes de reprendre le contrôle de leur image, de poser elles-mêmes les termes du débat (ce qui est essentiel puisqu’elles sont les principales intéressées) et d’attirer assez d’attention pour justement ouvrir le débat.

Le choix des cibles des Femen, et donc des lieux où elles se dénudent, relève de tout autre chose. Chaque mouvement féministe a sa propre analyse de ce qui freine l’émancipation des femmes, ses propres priorités et sa propre idée de la meilleure manière d’agir. Aucun n’a tout bon ou tout faux et c’est tant mieux ! C’est la condition nécessaire au débat et, à terme, au progrès. Les Femen sont utiles au féminisme car elles créent le débat. Et peu importe que leurs revendications soient meilleures ou moins bonnes que celles des autres mouvements féministes. L’important est déjà de pouvoir en parler et pas seulement entre féministes déjà convaincues.

R.

NB: les photos illustrant cet article proviennent de la page Facebook des Femen françaises. Et pour d’autres articles défendant à peu de choses près le même point de vue, c’est par ici, ou par .

Publicités

2 réflexions sur “Oui, les Femen sont utiles au féminisme

  1. Mirela Ladouce février 14, 2013 / 1:13

    Je suis d’accord, je trouve cela bien d’avoir plusieurs styles d’action. Cela permet à chacun, chacune de promouvoir le féminisme en fonction de son style. Au final, la cause avance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s