#6 Post of Shame : Les Grandes Gueules

Merci Rue 89, car c’est grâce à ton article que je peux mettre en ligne un 6e #Post of Shame.

Selon les commentateurs des Grandes Gueules (Sophie de Menthon et Franck Tanguy pour ne pas les nommer), Nafissatou Diallo a eu bien de la chance de croiser la route de DSK. Quand tu te retrouves en possession d’un million et demi d’euros quand tu es moche et pas éduquée, c’est que tu es sacrément bien lotie …

Je vous livre ici quelques morceaux choisis et desespérants de bêtise :

Sophie de Menthon : « Tu veux que je sois politiquement totalement incorrecte ? […] Je me demande, c’est horrible à dire, si c’est pas ce qui lui est arrivé de mieux. »

Franck Tanguy : « Je ne suis pas loin de penser la même chose Sophie, je me suis fait la réflexion hier. »

Sophie de Menthon : « Moi je pense que l’argent qu’elle a gagné, qui lui permet d’élever sa fille, elle ne l’aurait jamais eu dans toute son existence et j’espère qu’elle oubliera ce moment extrêmement désagréable. […] Il y a des femmes dans la rue, je suis sûre qu’elles ont pensé ça, en disant j’aimerais moi être femme de chambre dans un hôtel et que ça m’arrive. »

A noter donc, cette équation très simple:  un viol = un moment extrêmement désagréable MAIS = plein de sous

Conclusion, tâchez de vous faire violer par des gens connus, ça rapporte et ça vous change la vie (surtout si vous êtes moches).

Sur ce, belle journée,

C.

Publicités

3 réflexions sur “#6 Post of Shame : Les Grandes Gueules

  1. Choubaka janvier 28, 2013 / 7:43

    Je me permets pas de juger l’affaire Diallo, je n’étais pas là et personne d’autre non plus. La vérité on ne la connaît pas vraiment. Même si je trouve personnellement l’affaire un peu louche. Bref. Je ne défends pas les propos des deux personnes citées dans l’article; mais il ne faut surtout pas oublier que les Grosses Têtes sont à prendre au second degré; de l’humour glauque parfois!

    • Le ciel, le féminisme et ta mère janvier 28, 2013 / 9:14

      On est d’accord sur le second degré mais peut-on vraiment rire de tout? Perso, je ne pense pas, d’autant plus que les propos tenus lors de l’émission étaient plus irespecteux qu’irrévérencieux…

    • Le ciel, le féminisme et ta mère janvier 28, 2013 / 9:28

      Je me permets d’ajouter qu’il y a une différence de taille entre tenir des propos politiquement incorrects sur un fait ou un événement et rire d’une personne « qui est tellement moche et bête que finalement c’est pas si mal pour elle qu’elle ait été violée ». Ce qui en substance est ce que disent les invités des Grandes Gueules (et pas des Grosses Têtes). Ca n’est pas de l’humour glauque, mais des propos insultants je trouve. R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s