Chère Carla Bruni

Carla, Carla, Carla… Toi et moi, faut qu’on parle. C’est avec effroi que j’ai découvert ton interview dans le dernier Vogue.  Celle où tu explique : « Dans ma génération, on n’a pas besoin d’être féministe. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. Je ne suis pas du tout militante féministe. En revanche, je suis bourgeoise. J’aime la vie de famille, j’aime faire tous les jours la même chose. j’aime maintenant avoir un mari. Je suis une vraie bourge ! »

Carla, c’est précisément pour les femmes qui défendent ce genre de point de vue que C. et moi avons créé ce blog. Pour vous faire savoir que non, féministe n’est pas un gros mot et que nous avons toujours autant « besoin » d’être féministes.

Laisse moi t’expliquer. Oui, « il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche ». Mais ce n’est pas pour autant qu’elle est refermée. Entre les filières scolaires « pas pour les filles », les inégalités professionnelles d’avancement et de salaire, les stéréotypes de beauté qu’on nous impose au quotidien, le sexisme ordinaire ou encore les violences que subissent des milliers de femmes, il y a encore du pain sur la planche, Carla.

La brèche a été ouverte, mais il va falloir encore pas mal de discussions, de gueulantes parfois aussi, pour la refermer définitivement. L’égalité des sexes, elle n’est pas encore là, et tant qu’elle ne sera pas installée durablement dans les consciences, on aura besoin d’être féministes.

Et tu sais quoi, Carla, peut-être même qu’après on aura encore besoin d’être féministes.

Parce qu’être féministe, ça n’est absolument pas vouloir la fin des hommes. Ca n’est pas non plus uniquement revendiquer les mêmes droits, les mêmes opportunités, la même sécurité que les hommes au quotidien. C’est aussi vouloir mettre sur pied et entretenir une culture, des solidarités qui unissent toutes les femmes. C’est vouloir faire en sorte que les femmes croient en elles-mêmes, en leurs chances et qu’elles sachent qu’elles peuvent compter sur leurs voisines. Et ça, m’est avis qu’on en aura toujours besoin.

Donc Carla, que tu ne veuilles pas être militante féministe, c’est ton choix, ta liberté. Et loin de moi l’idée de t’y forcer. Mais te laisser dire qu' »on n’a pas besoin d’être féministe », non. Je ne peux pas laisser passer ça. J’espère que maintenant, tu comprends pourquoi.

Attends Carla, il y a autre chose… En te lisant, j’ai le sentiment que tu considères qu’une femme mariée, qui s’épanouit en élevant ses enfants et en mitonnant des bons petits plats, une « vraie bourge » comme tu l’appelles, ne peux pas être féministe.

Je vais t’épargner mon point de vue sur ta définition de la « bourgeoisie », ça serait un peu hors-sujet. Par contre, je me dois de te signaler une dernière chose sur le féminisme. Etre féministe, c’est surtout revendiquer la liberté pour les femmes de faire ce qu’elles veulent faire de leur existence, sans contrainte extérieure. Si ce qu’elles veulent faire est être mères aux foyers, par désir et pas par sentiment d’obligation, les féministes n’y voient aucun inconvénient.

Par extension, si ton « kiff », comme on dit dans ma génération, est « la vie de famille » et « de faire tous les jours la même chose », rien ne t’empêche d’être aussi féministe que moi.

En espérant t’avoir fait réfléchir, bonne soirée Carla.

PS: Va jeter un oeil au hashtag #ChèreCarlaBruni sur Twitter, tu trouveras quelques exemples qui devraient achever de te convaincre.

R.

Publicités

4 réflexions sur “Chère Carla Bruni

  1. Gaëlle D. novembre 28, 2012 / 2:13

    Tout juste parfait.

  2. hdegenrefeminin novembre 28, 2012 / 2:47

    Cette lettre est parfaite ! Je suis épaté. C’est clair et pertinent. Je voudrais ajouter que la brèche est ouverte mais c’est fragile. Nous ne sommes pas à l’abri d’un mauvais dictateur (même en France !) ou d’un religieux qui refermerait cette brèche. Merci encore pour ce billet qui nourrit mon féminisme et me donne des arguments afin de promouvoir le féminisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s